Aller directement au contenu
Aller au formulaire d'identification

Actualités

Et si vous offriez le télétravail à vos employés ?

Ce pourcentage peut sembler peu élevé mais, en cinq ans, l’augmentation est proche des 25 %. Dans le secteur public, le pourcentage des télétravailleurs habituels ou occasionnels s’élève à 14,8 % tandis qu’il est de 11,5 % pour le secteur privé. 

La pratique ne cesse de se répandre depuis l’introduction de la convention collective de travail n°85 qui, en Belgique, offre un cadre légal au télétravail. Si certains restent sceptiques, ce dernier est pourtant une solution win-win pour les employeurs et les employés pour diverses raisons.

Équilibre vie privée-vie professionnelle

C’est évidemment l’avantage le plus évident du télétravail. Ne pas devoir se rendre au bureau fait gagner le temps du déplacement qui, pour certains, se compte en heures. Non seulement l’employé peut dormir plus tard mais il peut aller déposer ou chercher ses enfants à l’école et donc bénéficier de plus de temps de qualité avec ses proches. Un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle contribue au bonheur. Qui dit employé heureux dit motivation et diminution de l’absentéisme.

Du bien-être au travail

Dans le monde du travail actuel, c’est un élément crucial. Alors que le burn-out fait des vagues, offrir à ses employés des solutions flexibles comme les horaires à la carte ou le télétravail est un plus très apprécié. Ce bien-être au travail est aussi la clé pour obtenir la fidélité des employés. « Nos employés qui bénéficient du télétravail sont contents, assure Ann De Ryck, directrice RH chez Generali. Nous avons lancé le télétravail structurel car c’était une forte demande lors de la dernière enquête sur l’engagement des collaborateurs. Puisque la satisfaction est au rendez-vous, je m’attends à voir cet engagement monter dans la prochaine enquête. Les assurances, ce n’est pas un secteur sexy. Adopter le télétravail ou d’autres méthodes modernes nous permet de bien nous profiler comme employeur. »

Une hausse de la productivité

Le télétravail n’a pas toujours bonne presse auprès des managers qui s’imaginent qu’à la maison, les employés se la coulent douce. Or, les très nombreux retours d’expérience prouvent qu’à la maison, les employés sont plus productifs. Loin du stress du bureau, ils sont plus concentrés et commettent moins d’erreurs. Mais l’effet se traduit aussi sur ceux restés au bureau. « Nous constatons une productivité à la maison très élevée, confirme Ann De Ryck. Des employés gardent aussi des dossiers difficiles pour leur jour de télétravail car ils savent qu’ils seront plus concentrés. Dans nos open spaces aussi la productivité augmente. Et pour cause, il y a moins d’employés présents, donc moins de bruit… »

Contrôle et culture d’entreprise

C’est évidemment un point essentiel. Comment conjuguer le télétravail avec une certaine idée du contrôle et la culture d’entreprise ? D’une part, la plupart des entreprises qui ont sauté le pas limitent les jours de télétravail mais surtout obligent les employés d’un service à tous être présents au moins un jour par semaine. Non seulement pour les réunions mais aussi pour l’échange d’informations et éviter une sorte d’isolement.

Article Source :  http://www.lesoir.be/1368429/article/partenaire/perspectives-entreprises/2016-11-15/et-si-vous-offriez-teletravail-vos-employes